image

Page d'accueil / Choses à faire à l'Île-du-Prince-Édouard / Circuits panoramiques / Phares /

Phares

West Point
(hauteur : 20,6 mètres)

Le phare de West Point, construit en 1875, était le premier des phares de la deuxième génération de phares à l'Île-du-Prince-Édouard. La maison du gardien de phare au toit à pignon, reconstruit avec appentis pour stockage, offre un exemple courant des phares de ce modèle.

Le phare de West Point a commencé en 1984 sa seconde carrière en musée, en auberge campagnarde, en restaurant et en boutique, réunissant l'architecture distincte, le folklore, les épaves et les décors remarquables à l'entrée ouest du Détroit de Northumberland.

Victoria Rangelight
(hauteur : 10,7 mètres)

Victoria, ayant déjà été l'un des ports de mer les plus occupés de l'Île, possède le seul feu de direction de l'Île abritant deux sources lumineuses. Construit en 1879, il distribue la source Leard à l'avant et la source Palmer à l'arrière.

Le Musée du port de mer de Victoria a ouvert ses portes en 1990; il abrite une collection de photographies retraçant le développement du port de mer et l'histoire des anciens gardiens de phares.

Wood Islands
(hauteur : 15,2 mètres)

Ce phare, mis en opération en 1876 afin d'aider le trafic maritime dans le Détroit de Northumberland et les bateaux de pêche de Wood Islands et des environs, contient une habitation à deux étages, dont six pièces interreliées, destinée au gardien de phare et à sa famille.

Voisin des quais Northumberland Ferries Limited, il ouvre tous les jours aux visiteurs et il abrite une boutique d'artisanat maritime ainsi que le Musée des pêches et de la Garde côtière.

Cape Bear
(hauteur : 12,4 mètres)

Le phare de Cape Bear a été construit en 1881 et il abrite l'un des sept postes radiotélégraphiques Marconi établis en 1905-1906 par Marine and Fisheries.

C'est ici que Thomas Bartlett a entendu le premier signal de détresse du Titanic lorsqu'il a fait naufrage au large de Terre-Neuve. Aujourd'hui, un musée est établi sur le site original du poste Marconi.

Point Prim
(hauteur : 18,2 mètres)

Construit en 1846, Point Prim est le plus ancien phare de l'Île-du-Prince-Édouard et marque l'entrée de la baie d'Hillsborough, à l'approche du port de Charlottetown, côté sud de l'Île.

Point Prim est l'un des rares phares en brique construit au Canada. Bien qu'il soit aujourd'hui recouvert de bardeaux, on peut observer la construction en brique à l'intérieur.

Panmure Head
(hauteur : 17,6 mètres)

Le phare de Panmure Head, situé à Panmure Island, se trouve à l'extrémité sud de la baie de Cardigan; il a été construit en 1853 et marque l'entrée au port de Georgetown.

Panmure Head est fier de posséder l'un des premiers avertisseurs de brouillard de la région; il a guidé en toute sécurité de nombreuses goélettes, des bateaux à vapeur et il a assuré durant des années le trafic de pêche.

East Point
(hauteur : 19,5 mètres)

Le phare d'East Point est situé à l'extrémité est de l'Île-du-Prince-Édouard où les puissantes vagues du St. Laurent et du Détroit de Northumberland se rencontrent pour créer un spectacle des forces de la nature.

En raison du positionnement limité de la lumière et de l'érosion continuelle du littoral, le phare d'East Point a été déménagé plusieurs fois. Aujourd'hui, l'ancien édifice d'avertisseur de brouillard abrite des boutiques d'artisanat et un centre d'interprétation.

Pour obtenir la liste complète des phares de l'Île-du-Prince-Édouard et pour imprimer la carte des phares, cliquez ici. [ANGLAIS]