image

Page d'accueil / Choses à faire à l'Île-du-Prince-Édouard / Itinéraires / Itinéraire Cyclisme /

Boucle de Cabot

Distance: 75 km (47 milles)

Il faudrait un poème de Wordsworth plus qu'un guide de cyclotourisme pour décrire la splendeur de cette randonnée. Il vous suffira de vous balader dans les déferlantes vertes et or de la campagne, bordées de falaises ocres et de plages au sable rosé, pour comprendre pourquoi l'Île-du-Prince-Édouard, lovée dans l'écrin bleu de la mer, est souvent décrite comme l'un des plus beaux endroits au monde.

Cette partie de l'Île a tout le charme de la région de Cavendish, avec ses plages de sable rosé, ses falaises escarpées surplombant l'océan, ses jolies fermes, ses villages accueillants et ses nombreux musées consacrés à Anne; mais elle est plus tranquille en haute saison.

La randonnée commence au Parc provincial de Cabot Beach, où on peut camper près d'une belle plage. On doit toutefois réserver en haute saison, car le parc est populaire. Pour les plus douillets, le Cabot Beach Motel and Cottages est situé près de l'entrée du parc; par ailleurs, dans le village voisin, le Malpeque Country Garden Cottages offrent des chalets ou quelques chambres. Plus loin, le Station House Bed and Breakfast, à Kensington, le gîte The Beach House Inn, passé French River, et le Sea Breeze Bed & Breakfast, en fin de parcours, sont aussi des possibilités. Tous ces établissements sont mentionnés dans les directions fournies ci-dessous, et on peut obtenir des renseignements détaillés sur ceux-ci dans le Guide touristique de l'Île-du-Prince-Édouard. Consulter également ce guide pour obtenir des renseignements sur les chalets disponibles dans la région et sur les autres établissements d'hébergement aux abords du parcours.

On peut s'arrêter à Kensington pour manger; on y trouve une panoplie de restaurants près de la gare. À la fin de la randonnée, on peut se « payer la traite » au restaurant The Malpeque Oyster Barn, comme nous l'avons fait, en dégustant une bière froide et autant de délicieuses moules de culture qu'on peut en engloutir. Il y a aussi beaucoup de beaux endroits où pique-niquer, les meilleurs étant peut-être la plage près de la rivière French (borne des 42,3 km) et la falaise du cap Tryon (borne des 44,7 km). Toutefois, Kensington est le seul endroit sur le parcours où l'on peut se procurer une bonne variété de denrées alimentaires, alors il faut penser à préparer ses provisions une fois sur place. (Même chose pour le camping dans le Parc provincial de Cabot Beach : on doit acheter ses denrées alimentaires à Kensington, avant de s'installer à son site.)

Le premier tiers de la randonnée est assez facile, le relief variant de plat à légèrement vallonné. Il y a bien une pente après Indian River, mais rien de vraiment abrupt. Entre Kensington et la rivière French, il y a des pentes plus longues, de difficulté moyenne, mais des paysages des plus époustouflants nous font rapidement oublier ce détail. Passé la rivière French, il y a quelques pentes plus abruptes sur les premiers kilomètres, le long de la route 20.

En partant tôt, un cycliste expérimenté peut parcourir cette boucle dans la journée en ayant amplement le temps de faire des arrêts. Si le parcours semble trop long, le faire en deux jours. Que l'on parte du Parc provincial de Cabot Beach ou de Malpeque, la charmante auberge The Beach House Inn, située à peu près à mi-parcours, est le meilleur endroit où dormir, bien que dispendieux. Si on prévoit y passer une nuit, il faut réserver.