Aller au contenu principal
Tourism PEI
Aerial view of hole 16 at the Links at Crowbush Cove Golf Course

Terry Hamilton

Membre à vie de l’Association des golfeurs professionnels du Canada

Terry est membre à vie de l’Association des golfeurs professionnels du Canada après avoir fait une belle carrière de 50 ans dans le domaine. Maintenant à la retraite, Terry aime s’adonner au golf sur divers terrains de l’Île-du-Prince-Édouard.

Êtes-vous né à l’Île-du-Prince-Édouard ou avez-vous choisi de vous y installer?

Je ne suis pas né à l’Île, mais je suis venu ici dès que j’ai pu. Je suis arrivé en 1985 et je ne peux penser à aucun autre endroit où je voudrais vivre.

Où à l’Île habitez-vous?

J’habite à Stratford, à 5 minutes du centre-ville dynamique de Charlottetown. La plupart des terrains de golf de l’Île se trouvent à 45 minutes ou moins de chez moi! 

Qu’est-ce que vous aimez le mieux de la vie à l’Île?

L’Île-du-Prince-Édouard offre le mode de vie d’une petite ville avec les commodités d’une grande ville. On y trouve d’excellentes expériences gastronomiques, des événements de musique et de théâtre présentés presque au quotidien, des terrains de golf de calibre mondial et des kilomètres de plages.

Qu’est-ce qui vous passionne?

Je suis passionné par le golf depuis l’âge de 11 ans, lorsqu’on m’a mis un bâton entre les mains pour la première fois. Tous les aspects du golf m’intéressent : le jeu, l’histoire, l’architecture. C'est ma vie!

À quel endroit à l’Île amèneriez-vous quelqu’un qui n’a jamais visité la province?

J’irais à la terrasse du Clubhouse à The Links at Crowbush Cove. C’est un superbe coin qui donne une vue panoramique sur le terrain de golf, la plage et le golfe du Saint-Laurent. On y est particulièrement bien au coucher du soleil. 

Ne vous gênez pas...

Êtes-vous prêts à demander aux gens de l’Î.-P.-É.? Tapez votre question ici et nous la ferons parvenir à l’ambassadeur dont l’expertise correspond le mieux à votre champ d’intérêt. Demandez aux gens de l’Î.-P.-É. – et découvrez de nouvelles raisons d’aimer l’Île-du-Prince-Édouard.