Pourquoi les acadiens de North-Rustico et des environs ne parlent plus français comme ceux de la région Évangéline?

Customer profile image
Gaëtan Cantin
Gatineau, Québec
Georges Arsenault

Arts & Culture

Bonjour Gaëtan,

Plusieurs facteurs ont contribué à la conservation du français dans la région Évangéline et non dans la région de Rustico.

D'abord, la région Évangéline est le coin de l'Île le plus homogène français et acadien. Les paroisses de Mont-Carmel et de Baie-Egmont étaient jusqu'à une soixantaine d'années passées presque complètement francophones. Tout pouvait donc se passer en français au niveau paroissiale, au niveau des diverses associations et des écoles. Les enfants apprenaient seulement le français à l'école.

Dans la région de Rustico, les familles anglophones étaient beaucoup plus présentes de sorte que les enfants étaient exposés à l'anglais avant même d'aller à l'école où on enseignait peu de français. De plus, les mariages anglais-français ont commencé plus tôt à Rustico que dans la région Évangéline.

Il n'y a pas si longtemps, le français était peu valorisé dans l'Île, et surtout dans les régions où les Acadiens n'étaient pas fortement majoritaires, comme à Rustico. Ainsi, les jeunes ne voyaient pas d'utilité à parler la langue. Ils en étaient même gênés.

Cordialement,

Georges