Crédit photo:: St Clair Macaulay

La pêche en haute mer

Voir la liste de pêche sportive.

Vous apprécierez le poisson frais d’une toute autre façon une fois que vous aurez participé à une excursion de pêche en haute mer, que vous aurez lancé votre ligne dans les eaux bleues et profondes au large des côtes de l’Île-du-Prince-Édouard et que vous aurez capturé vos premières prises. Vous avez choisi d’aller pêcher le maquereau ou la morue? Vous souhaitez vous mesurer à un thon rouge géant? Vous êtes attirés par le côté mystérieux de la chasse au requin? Quelle que soit l’aventure en haute mer que vous choisirez, les capitaines de bateau de la province seront heureux de la partager avec vous.

Les excursions de pêche en haute mer les plus courantes, tant dans le golfe du Saint-Laurent que dans le détroit de Northumberland, sont celles au maquereau et à la morue. Dès le début du mois de juillet et jusqu’en septembre, on peut réserver des places pour une excursion dans l’un des ports de pêche de la côte de l’Île-du-Prince-Édouard, notamment à Naufrage, North Lake, Red Head, Savage Harbour, Covehead Harbour, Malpeque, New London Wharf, Rustico-Nord, Rusticoville, Stanley Bridge, Alberton et Seacow Pond Harbour.

L’excursion, qui dure généralement trois heures et demie, est une activité peu coûteuse qui plaît à toute la famille. Dès que vous aurez remis les pieds sur la terre ferme, le capitaine vous ramènera à votre chalet ou à votre terrain de camping, avec vos prises de la journée découpées en filets et prêtes à être cuites sur le barbecue!

Pêche au thon

La pêche au gros

À ceux qui préfèrent la pêche au gros, nous suggérons d’aller pêcher le thon ou le requin. Plusieurs entreprises offrent des excursions de pêche au thon sur l’Île, liste de Pêche sportive. Quelques bateaux sont également équipés pour amener les aventuriers là où les requins rôdent sous la surface des eaux.

Mais que les amateurs de plage se rassurent! Les requins bleus, les makos et les requins-taupes communs préfèrent les eaux fraîches du canal, si bien qu’on les observe rarement à proximité des côtes. De plus, il n’a jamais été fait mention d’une attaque de requin dans toute l’histoire, riche et colorée, de l’Île-du-Prince-Édouard. Nos eaux sont non seulement les plus chaudes au nord des Carolines, elles sont également parmis les plus sûres.

Généralement, les requins ne fréquentent les eaux de l’Île que vers la fin de l’été. C’est pourquoi les capitaines d’excursions ne commencent à prendre les réservations que vers le mois de septembre. Mais dès le mois de juillet, les amateurs de pêche au gros peuvent s’en donner à cœur joie, car la saison de pêche au thon débute au milieu du mois et se poursuit jusqu’en automne. La pêche au thon étant fondée sur un système de quotas, sa saison n’a pas de durée fixe.

Votre canne bien fixée à son support, préparez-vous à un combat qui pourrait durer jusqu’à trois heures. Le thon tirera de toutes ses forces sur votre ligne, si fort que le capitaine devra mettre son bateau en marche et tirer à l’encontre de votre proie. Le bateau doit parfois se déplacer jusqu’à neuf kilomètres afin d’épuiser un thon de grande taille.