Voyez où il vous mènera

Crédit photo:: Carrie Gregory

Le Sentier de la Confédération à l'Île-du-Prince-Édouard

Lorsque le chemin de fer de l’Île-du-Prince-Édouard fut abandonné en 1989, les Insulaires ont rapidement saisi l’occasion de créer un circuit unique menant d’un bout à l’autre de l’Île. Réservé aux randonneurs et aux cyclistes en été et aux motoneiges en hiver, le Sentier de la Confédération présente de beaux paysages vallonnés, de charmants villages et de magnifiques vues sur l’eau. Il s’agit du tronçon du sentier Transcanadien à l’Île.

Sentier de la Confédération à Melville

Les 435 kilomètres recouverts de poussière de pierre sont parsemés de faibles pentes qui ne dépassent jamais 2 % d’inclinaison. Idéal pour explorer l’ensemble de la province, ce corridor se prête à tous les niveaux de condition physique. Le sentier principal commence à Tignish (kilomètre 0) et se termine à Elmira (kilomètre 273). Des embranchements mènent au coeur de Charlottetown; aux collectivités riveraines de Souris, Georgetown, Montague, Wood Islands, Murray River et Murray Harbour; ainsi qu’au pont de la Confédération, à Borden-Carleton. Vous trouverez une variété de choix en matière d’hébergement, de restaurants et de services le long du sentier. Il faut toutefois quitter le sentier et faire un court trajet sur la route pour se rendre jusqu’à certains établissements d’hébergement. Pour votre sécurité, veuillez vous renseigner sur la distance à parcourir auprès de l’établissement en question. Le sentier est bordé de nombreux villages charmants, alors profitez de votre randonnée pour les explorer!

Compte tenu du petit nombre de régions sauvages à l’Î.-P.-É., le sentier est bordé de villages où les cyclistes et les randonneurs trouveront hébergement, nourriture et services. Le Sentier de la Confédération abrite également plus de 1 600 géocaches. En outre, le Sentier international des Appalaches parcourt 110 kilomètres de route insulaire. Ce tronçon commence à Borden-Carleton, à la sortie du pont de la Confédération, et se rend jusqu’au traversier de Wood Islands en suivant surtout le Sentier de la Confédération. L’Île-du-Prince-Édouard renferme des paysages spectaculaires, une riche culture, de nombreux talents musicaux et une foule de délices culinaires. Ce magnifique petit coin de pays constitue une partie importante du patrimoine canadien et offre d’innombrables aventures. La meilleure façon de l’explorer est de le parcourir à pied ou à vélo le long du Sentier de la Confédération. 

Téléchargez la carte du sentiers de la Confederation en format PDF.

Pointe à la pointe

  • Tignish à O'Leary (45 km facile à modéré)
  • O'Leary à Wellington (45 km facile à modéré)
  • Wellington à Hunter River (65 km modéré à fort)
  • Hunter River à Morell (65 km modéré à fort)
  • Morell à Elmira (54 km modéré)

Embranchement

  • Emerald à Borden-Carleton (18 km facile)
  • Cardigan Junction à Montague (10 km facile)
  • Royalty Junction à Charlottetown (8 km facile)
  • Mt. Stewart à Georgetown (39 km modéré)
  • New Harmony Junction à Souris (8 km facile)
  • Stratford à Murray Harbour (80 km modéré)

Découvrez cinq itinéraires insulaires intéressants à parcourir à vélo 

Accès au sentier

Bien que les activités sur le Sentier de la Confédération soient limitées aux promeneurs, randonneurs, fauteuils roulants, cyclistes et coureurs en été. Durant les mois d’hiver, c’est-à-dire du 1er décembre au 31 mars, l’Association de motoneiges de l’Î.-P.-É. détient les droits exclusifs d’exploitation du Sentier de la Confédération.

Guide du vélo

Le Guide du Sentier de la Confédération vous aidera à planifier vos vacances à vélo. Le guide renferme la liste des établissements d’hébergement qui participent au Programme de cyclisme. Ces établissements tiennent compte des besoins des cyclistes et veillent à ce que leur propriété soit accueillante et commode pour cette clientèle. 

Consultez Guide du Sentier de la Confédération ou téléchargez notre PDF.