Rod Weatherbie

Coordonnateur du marketing et concierge au Great George Hotel

Charlottetown

Quel est le titre de votre poste?
Coordonnateur du marketing et concierge à The Great George Hotel

Êtes-vous né à l’Île-du-Prince-Édouard ou avez-vous choisi de vous y installer?
Je suis plutôt devenu un Insulaire par le jeu des circonstances. Mon père est un Insulaire, tandis que ma mère est originaire de Manchester. Mes parents travaillaient à Boston lorsque je suis né et se sont installés à l’Île lorsque j’avais deux ans. J’ai déménagé à Toronto en 1999, et je suis revenu à l’Île en 2014.

Depuis quand habitez-vous à l’Île?
Mon plus récent séjour dure depuis deux ans, mais j’y ai passé 29 ans au total.

Où à l’Île habitez-vous?
J’habite à Parkdale, mais Sherwood occupera toujours une place dans mon cœur.

En quoi consiste une journée ordinaire pour vous?
Après avoir préparé le déjeuner et le dîner de notre petit garçon, ma femme et moi allons travailler. Elle dirige une revue culinaire pour laquelle j’écris parfois des articles. Pour ma part, je me rends à The Great George Hotel, où je coordonne la publicité et les relations publiques. En saison haute, je porte aussi le chapeau de concierge. Je m’assure que les clients sont satisfaits, j’anime des visites, je confirme des réservations et je règle de menus détails – bref, je veille à ce que nos clients passent un séjour mémorable à l’Île.

En soirée, après être allés chercher notre fils à l’école, ma femme et moi donnons souvent des cours privés de danse de salon ou l’enseignons à l’école communautaire de Charlottetown. Nous faisons aussi du bénévolat pour les campagnes de financement organisées par Hospice PEI et contribuons activement aux activités de lutte contre la pauvreté.

Lorsque nous en avons la chance, nous aimons tous aller à la plage ou au parc. Notre fils aime beaucoup le plein air; nous tâchons donc de passer le plus de temps possible à l’extérieur.

Qu’est-ce que vous aimez le mieux de la vie à l’Île?
L’océan est mon coup de cœur. Lorsque j’habitais à Toronto, que j’aimais beaucoup aussi, la seule chose qui semblait faire défaut était l’accès à la mer. On y trouve un très grand lac, mais ce n’est pas la même chose. C’était vraiment l’océan qui me manquait. L’eau qui entoure l’Île est magnifique et reposante, et elle produit un doux parfum salin – sans oublier certains des meilleurs fruits de mer au monde!

Qu’est-ce que seuls les gens de l’Île savent selon vous?
La nourriture, la danse et la justice sociale me passionnent. J’aime beaucoup cuisiner pour des amis ou des proches, et j’adore la danse de salon. Ma femme et moi saisissons toutes les occasions de l’enseigner, et nous aimons bien animer des soirées de danse à Charlottetown.

Qu’est-ce qui vous passionne? Qu’est-ce que vous aimez profondément? Qu’est-ce qui occupe constamment votre esprit?
I am passionate about food, dance, and social justice. I enjoy cooking for friends and family. And I absolutely love ballroom dance. My wife and I teach dance every chance we get and love hosting social dances in Charlottetown.

À quel endroit à l’Île amèneriez-vous quelqu’un qui n’a jamais visité la province?
Je me rendrais au phare de St. Peter’s, qui semble surgir tout droit des dunes. Le phare a peut-être une allure un peu hantée, mais c’est un endroit absolument magnifique toute l’année; hors des sentiers battus, mais sans être impossible à trouver. La plage est tout aussi superbe. C’est l’endroit parfait pour prendre quelques photos!

Avez-vous un fait intéressant ou amusant à partager sur vous ou sur l’Île?
J’ai déjà publié des poèmes, et j’ai créé et animé une série de vidéos sur YouTube pour les biscuits Ritz Christie. Je n’aime pas le foie.