Ruth Delong

coordonnatrice des relations communautaires pour le Sentier de la Confédération

Winsloe

Ruth a commencé à faire de la randonnée sac au dos en 1979 au Canada et en Nouvelle-Zélande. Elle a passé 18 ans comme bénévole sur les sentiers qu’elle connaît comme sa poche, avant qu’on la recommande pour un poste à Parcs Î.-P.-É. Elle a été invitée par la suite à siéger au conseil d’administration de Island Trails. Ruth réside depuis 44 ans à l’Î.-P.-É., qu’elle n’a quittée que pour de brefs séjours au Manitoba et en Angleterre.

Où habitez-vous à l’Î.-P.-É.?
J’habite à Winsloe, dans la banlieue de Charlottetown, à 200 mètres du Sentier de la Confédération et à 15 minutes de la plage Brackley.

Comment se déroule une journée typique pour vous?
Je suis très active et j’enfourche mon vélo ou pars en randonnée presque tous les jours. L’hiver, je fais du ski de fond. J’ai beaucoup de travail au bureau tout au long de l’été, mais je passe aussi de nombreuses heures sur le Sentier de la Confédération, où je m’occupe des panneaux de signalisation et d’indication des distances. Je parle avec les exploitants d’entreprises touristiques et avec les randonneurs pour me renseigner sur ce qui fonctionne et sur les aspects à améliorer. J’organise aussi les tâches des bénévoles sur le Sentier.

Qu’est-ce que vous aimez le mieux de la vie à l’Î.-P.-É.?
Si je dois choisir un seul aspect, je dirais que c’est le sentiment d’appartenir à une collectivité très attachée à l’Île qui souhaite par-dessus tout voir prospérer ce magnifique coin de pays. Que ce soit sur le Sentier, à la plage, dans la forêt ou dans nos villes et villages, on ne peut que ressentir ce profond sentiment d’appartenance.