Aller au contenu principal
Tourism PEI
Weeks Family

Retracer ses origines à l’Île-du-Prince-Édouard

Retracer ses origines à l’Île-du-Prince-Édouard

Publié juillet 22, 2021 | Tourism PEI
Categories: Histoire et culture

Chaque année, de nombreux visiteurs viennent à l’Île-du-Prince-Édouard pour retrouver des liens familiaux perdus il y a longtemps.

Des gens de partout dans le monde viennent à l’Île fouiller dans les cartes géographiques, les archives et les avis de baptêmes de la province pour tenter de trouver des liens généalogiques et des ancêtres.

Lors de son séjour, elle s’est arrêtée à un site historique où, comme par hasard, un acteur interprétait le personnage d’un de ses parents éloignés.

« J’ai dit à l’une des employés que nous essayions de retracer nos origines à partir du peu d’information que nous avaient transmise nos parents, a mentionné Suzanne. À ma grande surprise, elle m’a répondu que mon grand-père se trouvait dans la pièce voisine! »

En fait, l’acteur jouait le rôle du grand-père de son arrière-grand-père, né en 1852.

« Notre recherche est donc partie du bon pied : nous en avons beaucoup appris sur les origines de notre famille ce jour-là, a-t-elle souligné. Le reste de notre séjour à l’Île-du-Prince-Édouard a été merveilleux. Nous avons passé dix jours inoubliables à visiter plusieurs endroits dans la province, qui est selon nous un petit coin de paradis. »

Bien sûr, tous les gens qui viennent à l’Île n’ont pas la chance d’avoir le même genre d’expérience que Suzanne. Mais le fait qu’ils pourraient découvrir à l’Île les liens perdus de leur généalogie continue de pousser les passionnés à se rendre à l’Île chaque année.

Et pour ces visiteurs qui n’ont pas de famille à l’Île-du-Prince-Édouard, il est tout à fait possible de créer ses propres souvenirs en visitant la province ou de venir à l’Île afin de se rapprocher de son passé, comme le fait Janice, résidente du New Hampshire.

« Quand j’étais jeune, ma mère amenait ma sœur, mon frère et moi à l’Île-du-Prince-Édouard chaque été, a-t-elle expliqué. Ma famille n’avait pas beaucoup d’argent, mais était riche en amour. L’Île a toujours été pour nous un endroit bienveillant. »

Janice a maintenu cette tradition familiale. «

Aujourd’hui, je suis moi-même une mère, ajoute-t-elle, et chaque été, j’apporte mon fils à l’Île-du-Prince-Édouard. C’est devenu une tradition familiale qui dépasse les générations. C’est à l’Île que je me suis fait certains de mes meilleurs souvenirs d’enfance. »

Pour savoir comment s’y prendre pour retracer l’histoire d’une famille, on peut visiter le Bureau des archives et des documents publics de l’Île-du-Prince-Édouard.

Plus de blogs

Publié juin 17, 2021

10 faits cocasses sur l’Île-du-Prince-Édouard

Les Insulaires ont tendance à se servir du temps pour mesurer les distances – en plus de s’orienter à l’aide de jalons qui n’existent peut-être plus!